COLOSCOPIE VIRTUELLE

Examen permettant de faire le diagnostic de diverticulose colique, et réalisé dans le but de rechercher des lésions associées pré-cancéreuses (polypes) ou cancéreuses.
Les diverticules ne sont pas des lésions pré-cancéreuses ni cancéreuses

De quoi s’agit il ?

La coloscopie virtuelle (coloscopie par scanner) est une nouvelle méthode, hautement précise, permettant d’analyser le colon et de dépister les polypes et les cancers. Les données acquises durant l’examen permettent de reconstruire des images 2D (images tomodensitométriques classiques) ainsi que des reconstructions 3D qui permettent de naviguer à l’intérieur du colon.
Cet examen est réalisé sans anesthésie et sans remplissage du colon par un liquide comme lors de la réalisation d’un colon par lavement.

L’examen est très bien supporté. En effet, l’insufflation du colon est réalisée avec du CO2 plutôt qu’avec de l’air ambiant, ce qui améliore le confort du patient.

Préparation à l’examen

Une préparation rigoureuse est indispensable pour obtenir de bons résultats.
Elle a pour but de vider votre côlon et de réaliser un examen aussi parfait que possible. Il faut donc absolument suivre scrupuleusement les instructions du régime de 2 jours.
Dans le cas contraire, l’examen ne serait pas interprétable, donc inutile et devrait être recommencé.
La préparation se fait à l’aide de Sulfate de Magnésie et de Dulcolax. Ces médicaments sont destinés à laver le tube digestif. Il en résulte une défécation de type diarrhée.
La première défécation aqueuse doit avoir lieu 1 à 2 heures après le début du traitement.

LE REGIME SANS RESIDU ET SANS GRAISSE
Sont interdits
Les fruits
Les légumes (y compris les pommes de terre)
Le pain non grillé
Les laitages (pas de fromage!)
Les alimentations riches en fibres

Vous pouvez manger
4 à 5 biscottes par jour (avec gelée de fruits mais sans beurre)
Du poisson ou du poulet, cuits sans matière grasses (au court-bouillon dégraissé ou en papillotte)
Un œuf dur au maximum par jour
Des pâtes à l’eau
Du bouillon (seulement l’eau de cuisson, sans les légumes)

Boire beaucoup : eau, sodas, café, thé. Le sucre est permis (attention, pas de lait!)

Médicaments

Les sachets de PICOPREP : verser le contenu d’un sachet dans un demi verre d’eau sucrée et bien fraîche, le boire et boire immédiatement ensuite un deuxième verre de 250mL de la boisson de votre choix (volume d’un grand verre). La réponse individuelle à ce laxatif est très variable : restez donc par prudence à proximité des toilettes.

Les comprimes de DULCOLAX: avaler les comprimés, sans les dissoudre ni les mâcher, avec un grand verre d’eau. Ces comprimés pris au moment du coucher font généralement effet le lendemain matin. Ne pas prendre ces laxatifs dans l’heure qui suite la prise d’antiacides (médicaments contre les ulcères et les brûlures d’estomac) : ils pourraient provoquer des crampes abdominales et des sensations de brûlure rectale.

Le suppositoire de DULCOLAX : déballer le suppositioire, couchez vous sur le côté et insérez le suppositoire dans le rectum, contre la paroi, aussi loin que possible. Attendez 15 minutes avant d’aller aux toilettes, même si l’envie est impérieuse. Ce suppositoire fera effet en 15 minutes à une heure. (NB : si le suppositoire est trop mou, mettez-le dans le réfrigérateur pendant 1 à 2 minutes).

Avantages et Inconvénients

Avantages :
– Confort
– Durée
– Pas d’anesthésie
– Reprise des activités (professionnelles) normales dans le décours immédiat de l’examen.
– Permet l’étude du colon en amont d’une sténose serrée
– Sensibilité et spécificité équivalent à la coloscopie conventionnelle si et seulement si la préparation et la technique sont rigoureuses.
– Pas de complication
Inconvénients :
– Si lésion détectée, ne permet bien entendu pas la résection.
– Si lésion détectée, il faudra faire une colonoscopie pour la réséquer.

Résultats

Un résultat oral pourra vous être communiqué à votre demande, mais il ne s’agira que d’une analyse rapide des images et pas d’une
certitude. Le compte-rendu définitif sera disponible dans un délai variable selon l’urgence.
Il pourra alors vous être commenté par votre médecin.
En effet, lui seul pourra vous donner un résultat complet à l’aide des autres examens qu’il a demandés.
Vos réLe médecin radiologue après avoir revu votre examen, en fait l’interprétation.
Il vous recevra après votre examen pour une première impression non détaillée. Seul votre médecin pourra vous donner un résultat complet à l’aide des autres examens qu’il a demandés.

OU PASSER VOTRE EXAMEN ?

Découvrez nos Centres d’Imagerie

Besoin d’un résultat rapidement ?

Votre médecin a besoin de vos résultats rapidement ?
Transférez lui votre numéro de dossier ainsi que l’adresse de notre site Internet http://www.impf.fr pour qu’il puisse les consulter.

Tous vos examens sont archivés dans nos systèmes informatiques

Plus besoin de ramener vos anciens clichés réalisés dans un de nos centres
NOUS LES AVONS DEJA !

Grâce au numéro de dossier qui vous sera donné à l’accueil, vos résultats sont consultables sur ce site Internet.

FORMALITES ADMINISTRATIVES

Quels documents dois je ramener ?

Votre Carte Vitale ainsi que son attestation, avec la mention de déclaration de votre médecin traitant.
Votre Ordonnance fournie par votre médecin
Votre Attestation d’accident du travail, ou de maladie professionnelle.
Vos documents radiologiques et biologiques antérieurs.
Les Produits prescrits lors de votre rendez-vous.
Les Résultats des analyses qui aurait pu vous être demandées.

Mise à jour Carte Vitale
Déclaration Médecin Traitant

Les droits Sécurité Sociale sont ouverts pour 1 an uniquement.
Il vous faut donc mettre à jour votre carte vitale au moins une fois par an auprès de votre centre de Sécurité Sociale.
Depuis 2006, le règlement de la sécurité sociale impose la déclaration d’un médecin référent pour tout acte d’imagerie pratiqué.

Si vos droits ne sont pas ouverts ou qu’aucun médecin traitant n’est déclaré au moment de votre examen, il ne pourra pas être fait de Tiers-Payant et votre examen sera à régler en totalité.

Pour prendre rendez-vous, ou pour toute autre question, appelez nous au
01 49 900 200

Ou remplissez une demande en ligne en cliquant ci-dessous

VOUS ALLEZ PASSER UN EXAMEN

IRM

Examen de référence pour les pathologies intra-crâniennes, de la moelle épinière, l’analyse des maladies tumorales, inflammatoires ou dégénératives des os, des articulations, des muscles, des tendons et des cartilages, abdominales (foie, rein, pancréas, pelvis), et certaines maladies de vaisseaux.

RADIOGRAPHIE

La radiologie conventionnelle fait appel aux propriétés des rayons X, atténués selon le type de tissus rencontré.
La radiologie est l’examen de référence pour les maladies du thorax, des os et des articulations, et pour certaines pathologies abdominales.

MAMMOGRAPHIE

La mammographie est un examen radiologique des seins qui s’intègre dans le dépistage des cancers et des lésions pré-cancéreuses des seins.
C’est l’examen de référence pour le dépistage et le diagnostic des affections mammaires. Il permet de détecter des cancers ou des lésions de petites tailles.

SCANNER

Technique d’imagerie médicale à rayon X, permettant d’obtenir des images en coupe du corps. Recommandé dans l’étude du cerveau, de la cage thoracique, de l’abdomen ou encore des os.
Une injection est nécessaire en cas de suspicion d’embolie pulmonaire ou pour bilan artériel.

ECHOGRAPHIE

Permet l’étude des tissus dits mous situés en superficie du corps (glande thyroïde, parathyroïde, tendons…), des organes intra-abdominaux (foie, pancréas, rate, reins, vessie, intestins…), des organes sexuels, les vaisseaux (abdominaux, membres inférieurs), et suivi du fœtus en cours de grossesse.

MACROBIOPSIE

En cas de mammographie douteuse, la macro-biopsie permet un diagnostic rapide et sûr. Elle présente plusieurs avantages : précision, peu d’effets secondaires, pas d’hospitalisation.
Le diagnostic est fait à partir de l’analyse de l’anomalie identifiée à la mammographie.

COLO-SCANNER

Examen permettant de faire le diagnostic de diverticulose colique, et réalisé dans le but de rechercher des lésions associées pré-cancéreuses (polypes) ou cancéreuses.
Les diverticules ne sont pas des lésions pré-cancéreuses ni cancéreuses.

IMAGERIE DENTAIRE

Utilisée en médecine dentaire, cette nouvelle technique d’imagerie est utilisée pour l’étude des dents, des sinus de la face.
Les applications sont nombreuses : chirurgie buccale, l’orthopédie (poignets…), orthodontie, chirurgie maxillo-faciale et l’ORL

EXAMENS DE CONTRASTE

Cette technique utilise les rayons X traversant la matière. Avant la prise des clichés, la région anatomique à explorer est opacifiée par un produit de contraste qui permet ainsi une étude plus précise.
Le produit de contraste est à base d’iode, de solutions barytés, de produits hydrosolubles.

Technologie

Bénéficiez des dernières technologies d’imagerie médicale. Nos équipements, nos réseaux informatiques et nos applications avancées sont parmi les plus performantes du moment.

Securité

Les données médicales et personnelles des patients sont sécurisées et protégées par des infrastructures techniques et informatiques avancées. Nous n’externalisons aucun service et nous restons maitre de nos outils et données.

Nous appeler

Notre plateforme téléphonique n’est pas externalisée. Nos agents travaillent sur notre cellule de prise d’appels, à VILLEPINTE dans le 93.

Ils vous répondent du Lundi au Vendredi de 8h à 19h, et le Samedi de 9h à 17h

Menu